Pour les gourmands, durant votre séjour, partez à la découverte des spécialités culinaires de la côte d’Azur à travers les villages provençaux  : De la route des vins du Var vers les chemins de l’aïoli, de l’anchoïade ou encore des poissons fraîchement péchés dans la Méditerranée.

Un  » avant-goût » de saveurs:

La bouillabaisse

La bouillabaisse comporte au moins quatre espèces de poisson parmi lesquelles rascasse, chapon, saint-pierre, grondin (galinette), fielas (congre), vive, loup, mais s’y ajoutent turbot, sole, rouget, baudroie, maquereau, merlan, saran, murène, girelle, pageot… ainsi que des crustacés (dont favouille) et coquillages (moule). Le bouillon comprend : oignon, tomate, ail, safran, laurier, thym, sauge, fenouil, écorce d’orange, huile d’olive, vin blanc, sel et poivre. La présence ou non de pommes de terre dans le bouillon continue à faire débat…

Dans certains restaurants, la bouillabaisse tient du véritable sacerdoce, servie en deux temps : la soupe de poisson, qui se mange avec des croûtons de pain aillés, tartinés de rouille, mouillés à l’huile d’olive, puis, les poissons eux-mêmes. Les vins blancs de Cassis accompagnent idéalement ce mets royal.

L’anchoïade

Une anchoïade (ou anchoyade) est une sauce composée, comme son nom l’indique, d’anchois, mais aussi d’huile d’olive et d’ail écrasés dans un mortier.

L’authentique anchoïade (anchouiado en parler provençal) se déguste froide, en apéritif, en entrée ou en accompagnement d’un plat. Elle se tartine sur des toasts ou sur du pain arrosé d’huile d’olive et passé au grill quelques instants. Elle est la base de la bagna cauda (banha cauda en provençal), d’origine piémontaise : des légumes (carotte, courgette, radis, céleri, etc.) coupés en batonnets croquants que chaque convive trempe dans cette sauce « anchoïée », tiède, à la manière d’une fondue.

Puis L’artichaut à la barigoule, La cade, La daurade à la provençale, La soupe de poissons de roche, La tarte tropézienne…

Accès rapide

  • La presqu’ile de Giens :

    A 10mn du centre ville de Hyères, à 15mn de Toulon, à 40mn de Saint Tropez, à 1h de Marseille et 1H30 d’Aix en Provence. Google maps

  • Par la route :

    Autoroute A57 – accès en provenance de Nice, Marseille, Aix en Provence et Toulon – mappy.com

  • Par le train :

    Gare de Hyères à 10 mn- 2 TGV par jour/ Gare de Toulon à 15mn – 8 TGV par jour – Voyage SNCF